L’association pour la Jeunesse et la Paix

SCROLLER POUR DÉCOUVRIR

Latifa Ibn Ziaten
Latifa Ibn Ziaten
À propos
« Je dois rester debout pour la mémoire de mon fils »
Latifa Ibn Ziaten
Latifa Ibn Ziaten est la mère d’Imad, le parachutiste de l’armée française assassiné par Merah à Toulouse. Depuis le drame, elle se rend dans les collèges de France, faisant de son chagrin une force pour transmettre un message de tolérance et de lutte contre le fanatisme. Des professeurs l’appellent pour les aider à faire face aux interrogations de leurs élèves qui disent leur mal-être. De débat en débat, elle répond avec conviction à ces jeunes gens, aux parents, à tous ceux qui se sentent perdus.
Voir plus
Voir plus
Voir plus
1
Ensemble avec IMAD
Le 1er mars 2019, dix élèves scolarisés au lycée Ferdinand Buisson d’Elbeuf sont partis au Maroc avec pour mission la mise en place des bibliothèques ouvertes cette année par l’association IMAD dans la région de M’diq, ainsi que l’installation du matériel informatique sur les sites concernés.
Voir plus
Voir plus
Voir plus
2
Travailler ensemble pour mieux vivre ensemble
Une vingtaine de jeunes en difficulté, issus d’un milieu social défavorisé et scolarisés à l’École de la deuxième chance ou à l’EPIDE, ont passé quinze jours au Maroc.
Voir plus
Voir plus
Voir plus
3
Réussir ailleurs, autrement
Les voyages forgent la jeunesse : on apprend, pour revenir soi-même transformé, comme si la différence côtoyée avait marqué chacun durant son passage.
Voir plus
Voir plus
"Ma douleur est devenue un combat et une force au service de la jeunesse de France"
Latifa Ibn Ziaten
Notre dernière intervention
Intervention distanciel auprès des jeunes du lycée La Martinière Duchère de Lyon
Latifa Ibn Ziaten
C’est auprès des jeunes du lycée La Martinière Duchère de la ville de Lyon que Madame Ibn Ziaten est intervenue afin d’échanger sur les valeurs du vivre-ensemble, du respect des règles de la République et dans le but que chacun d’entre eux « démarre son moteur », pour réussir et se donner un avenir meilleur. Malgré la pandémie de la COVID-19, l’association IMAD continue le combat de sensibilisation à travers des conférences distanciel afin de de parler sereinement avec des jeunes dont nous ne devons pas oublier qu'ils sont l’avenir. Durant l’intervention, beaucoup de questions lui ont été posées par les lycéens et le corp enseignant, notamment sur son parcours de vie, le combat et les projets mener au sein de l’association IMAD.
Voir plus
Voir plus
Latifa Ibn Ziaten
Témoignages à l’association

Vaccination désormais complète ✅. Je suis très heureuse de pouvoir reprendre mes activités prochainement. C’est important de tendre la main et d'apporter de l'espoir aux jeunes et aux familles. C’est ma mission. https://t.co/OX5GUbn5mN LatifaIbnZ photo

En cette veille de l’ouverture du procès des attentas du 13 novembre, je souhaite dire ma compassion et ma vive solidarité aux familles des victimes et aux rescapés blessés à tout jamais dans leur âme.

Toutes les pensées de mon coeur vous accompagnent.

Que justice soit rendue.

Je souhaite une très belle rentrée des classes à tous les élèves ainsi qu'aux enseignants.

Bientôt j’irai à votre rencontre dans les établissements scolaires pour diffuser un message de paix et d'espoir, créer du lien avec les familles. Il y en a besoin, plus que jamais. https://t.co/BOcInGtdMP
LatifaIbnZ photo

Je partage ce magnifique portrait qui a été réalisé au graphite par @francis_barthe.

Je suis touchée au delà des mots par la gentillesse des personnes qui me suivent au quotidien. Aucune beauté ne brille plus que celle d’un bon coeur.

C’est un beau cadeau, merci infiniment. https://t.co/PagGOuhPGM
LatifaIbnZ photo

Quand on regarde ce qui se passe ailleurs, nous nous rendons compte de la chance que nous avons de vivre dans des pays où la situation est stable. Nous n'avons pas toujours conscience de notre chance.

C’est l’occasion pour vous souhaiter un bon dimanche à toutes et à tous ❤️. https://t.co/Xf9T2IYokf
LatifaIbnZ photo

Ces œuvres sont d’une triste réalité de la situation en Afghanistan, notamment ces femmes Afghanes aujourd’hui privées de leur liberté au nom de l’obscurantisme.

Ces magnifiques tableaux ont été réalisés par Shamsia Hassani, première femme graffeuse d'Afghanistan. https://t.co/mSulGewJYa
LatifaIbnZ photo