Intervention auprès des jeunes de la ville de Jouy-Le-Moutier
Le 10 octobre 2019
Facebook de Latifa Ibn Ziaten Twitter de Latifa Ibn Ziaten Mail de Latifa Ibn Ziaten
Jeudi 10 octobre au matin, Madame Ibn Ziaten est intervenue auprès des jeunes des établissements scolaires de la ville de Jouy-Le-Moutier, afin de les sensibiliser à la notion de tolérance et d’échanger sur l’importance du vivre-ensemble. Nous avons beaucoup parlé de la confiance en soi. Quand une personne n’a pas confiance en elle, elle peut devenir vulnérable et donc influençable. Il suffit alors qu’elle rencontre la mauvaise personne, celle qui utilisera des mots forts, proposera de l’attention, du soutien, de l’aide, pour s’engager sur une voie dangereuse, pour elle et pour les autres.
« Les élèves ont posé des questions profondes. Leurs paroles d’encouragement, leurs remerciements me poussent à continuer mon combat pour que les jeunes soient entendus et puissent vivre dans un monde multi-culturel et pacifié. J’ai reçu de certains jeunes présents des messages très touchants. C’est pour eux que je me bats chaque jour sur le terrain, pour faire de la prévention, et quand je reçois ces témoignages, cela m’encourage à continuer. « Bonsoir madame, j'ai assisté à votre conférence de ce matin à Jouy-le-Moutier et je voulais une fois de plus vous remercier pour tout. J'ai plus jeune été victime de harcèlement scolaire, et cela m'a toujours pesé sur la conscience, je n'ai jamais été proche de mes parents. Le message que vous avez véhiculé aujourd'hui m'a fait prendre conscience que je ne devais jamais baisser les bras, je vous en remercie, vous êtes une femme incroyable et nous avons nous les jeunes besoin de personnes comme vous dans ce monde encore mille mercis pour votre témoignage. » « Je suis une élève qui était présente à votre intervention à Jouy-le-Moutier, le matin du jeudi 10 octobre. Votre récit m'a beaucoup touchée. Vous m'avez ouvert les yeux. À partir du moment où vous avez parlé, j'ai démarré mon moteur. Malgré ce que j'ai vécu, à partir d'aujourd'hui je vais me battre. Alors je vous remercie. J'aurais aimé vous le dire en face à la fin du ciné-débat mais je suis une fille timide. Vous êtes une femme courageuse et j'admire votre courage, votre force. Après tout ce que vous avez vécu, vous êtes toujours debout. Je vous admire. Alors aujourd'hui, je vais avancer car vous m'avez fait comprendre qu'il faut se battre. J'ai eu une grande chance de vous rencontrer. Ce que vous avez dit m'a fait réfléchir, il faudrait que tout le monde puisse vous écouter et comprendre ce que vous dites. Vous avez parlé avec votre cœur pour toucher les nôtres. Je vous remercie mille fois pour votre intervention. » Cette rencontre avec des jeunes de Jouy-le-Moutier fut très intéressante et pleine d’émotion. Merci à eux pour leur accueil et pour le dialogue qui a suivi. Merci également à Monsieur Jean-Christophe Veyrine, maire de la ville, pour son accueil chaleureux. Merci à tous. »