imad-slide1
imad-slide2
imad-slide3
imad-slide4
imad-slide5
imad-slide6

Parcours d’Imad Ibn Ziaten

Imad Ibn Ziaten, sous-officier du 1er régiment du train parachutiste basé à Francazal, a été tué le 11 mars 2012 par Mohammed Merah à Toulouse. Quatre jours plus tard, le terroriste abattait le caporal Abel Chennouf et le caporal Mohamed Legouad.

Devant le caractère inédit de ce drame, une loi a été votée le 27 novembre 2012 portant création de la mention « Mort pour le service de la Nation », attribuée à Imad et ses deux camarades. Un an après leur mort, Son corps repose désormais au Maroc, son vœu le plus cher.

Jean-Yves le Drian, Ministre de la Défense, leur remettait à titre posthume les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. A cette occasion, il a tenu à rappeler qu’ « attaquer les militaires parce qu’ils sont militaires, c’est prendre l’armée française pour cible, l’armée de la République, le cœur de la Nation, tous ceux qui mettent leur vie en jeu pour défendre notre souveraineté ».

Le corps d’Imad Ibn Ziaten repose désormais au Maroc, son vœu le plus cher.

Son évolution au sein des forces armées françaises

Le 1er mars 2004, il s’engage dans l’armée pour huit ans et devient élève sous-officier à l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA) à Saint-Maixent-l’Ecole. Il est nommé caporal le 1er juin, puis maréchal des logis le 1er juillet. Il achève sa formation initiale et s’oriente vers le domaine « mouvement ravitaillement ».

Le 2 novembre 2004, il choisit de servir au sein du 1er régiment du train parachutiste à Cugnaux en qualité de chef d’équipage livraison par air. Le 15 décembre 2004, il passe son brevet parachutiste au sein de l’Ecole des troupes aéroportées de Pau (ETAP). En 2005, il y perfectionne sa formation dans la filière « livraison par air ».

De janvier à juillet 2006, il est désigné pour une première mission à Libreville au sein des Forces Françaises au Gabon (FFG) comme chef de groupe livraison par air. A l’occasion de cette mission, il reçoit une lettre de félicitations du commandant de la Force aérienne de projection.

De mai à septembre 2007, il repart en mission de courte durée à la Réunion comme chef de groupe «Proterre». Cette même année, il parfait sa formation et devient chef largueur-éjection sur C160.

De mai à octobre 2008, il est envoyé en République centrafricaine comme chef d’équipe livraison par air. De fin juin à octobre 2009, il participe à l’opération « Épervier » au Tchad, toujours comme chef d’équipe livraison par air.

Il est promu maréchal des logis-chef le 1er avril 2010.

De fin mars à mi-avril 2011, il part en mission de renfort au Sénégal dans le cadre de l’opération « Licorne ». Puis, de fin mai à octobre 2011, il repart au Tchad dans le cadre de l’opération « Épervier» comme sous-officier emploi mouvement-transit-livraison par air.

En 2011 et 2012, il prépare le Brevet Supérieur de Technicien de l’Armée de Terre (BSTAT).

Imad participait activement à la vie du régiment, au sein de son escadron et aussi dans l’équipe de foot où il jouait avant-centre. Lors de la saison 2010-2011, l’équipe joue en promotion d’honneur du championnat corporation. La saison suivante, l’équipe gagne ce championnat et accède à la division d’honneur. Imad avait joué pratiquement tous les matchs, dont le dernier le 09 mars 2012