Des voyages éducatifs pour les jeunes et les parents : un engagement pour le vivre ensemble

 

L’association Imad pour la Jeunesse et la Paix organise des voyages éducatifs, notamment en faveur des jeunes issus de tous les milieux. Ces projets de voyages sont un moyen privilégié de construction de la citoyenneté et constituent l’occasion de sortir les jeunes de leur schéma de vie quotidien et de leur donner la chance de s’ouvrir à l’autre.

L’idée est aussi de permettre à l’enfant de découvrir un nouvel environnement, un autre mode de vie, et de tisser des relations différentes. Notre objectif consiste à rassembler des jeunes de cultures et de confessions différentes autour d’un certain nombre de principes communs pour apprendre la vie en communauté autour des valeurs de tolérance et d’entraide. C’est l’occasion pour eux de constater que les différences physiques ou culturelles entre les individus ne constituent pas des barrières à la communication, à la solidarité, ou à l’amitié.

Ces jeunes prennent peu à peu conscience de cette universalité qui permet à tous les hommes de se reconnaître comme faisant partie de l’Humanité, de se parler, de se comprendre, de se respecter et de s’aimer.

 

Avril-Mai 2018, Chantier éducatif pour le vivre-ensemble à Figuig au Maroc.

Organisé à Figuig (ville oasis dans l’Est du Maroc), ce chantier éducatif « vivre et se construire ensemble » a concerné 20 élèves de l’EPIDE de Val de Reuil (Eure) et de l’Ecole de la 2ème Chance de Sarcelles (Val d’Oise). Les jeunes ont consacré leurs matinées à la restauration du musée du patrimoine matériel et immatériel de cette ville où a vécu une importante communauté juive. L’après-midi, ils ont assisté à des conférences et découvert la culture et le mode de vie local, au travers de visites et rencontres avec des jeunes et des associations de Figuig. Il s’est agi, pour ces jeunes d’origines et confessions diverses, d’expérimenter concrètement le vivre ensemble, entre eux et avec les habitants de Figuig, et de prendre conscience de leur aptitude à réaliser quelque chose à travers ce chantier. En définitive, une belle expérience de construction de la confiance en soi et en les autres.

 

Avril 2017, Projet éducatif autour du vivre-ensemble en Chine.

Ce séjour en Chine a donné la chance à une vingtaine de jeunes de partir à la découverte de l’autre. Des émotions, des sourires, le langage universel du regard, les expressions corporelles : toutes ces interactions naturelles, voire instinctives, qui permettent de faire le pas vers l’autre. Une expérience formidable leur a été offerte : celle de découvrir une culture et un peuple radicalement différents.

L’immensité de ce pays, l’étendue de son patrimoine culturel et religieux, la diversité de ses régions et de ses coutumes ont poussé les jeunes à se poser une multitude de questions sur l’altérité et le vivre-ensemble.

À travers nos actions, nous tentons de construire des ponts entre les jeunesses, porteurs de paix et de prospérité, afin de préserver notre humanité des dangers qui la menacent.

 

Février 2017, Projet éducatif autour du vivre-ensemble entre la jeunesse israélienne et palestinienne, à Paris.

Le voyage organisé en Février 2017 a permis à des jeunes palestiniens et israéliens non seulement de se rencontrer, mais aussi de découvrir ensemble une autre pays, la France, ainsi que sa jeunesse/ Grâce à une persévérance sans faille, l’équipe de l’association Imad est parvenue à réaliser cet échange exceptionnel échange entre la jeunesse israélienne, française et palestinienne. Enthousiastes et amicaux, les jeunes israéliens et palestiniens ont eu la chance de visiter les plus beaux monuments de Paris, comme l’assemblée nationale, où le Président de la République François Hollande a échangé avec eux.

Au cours de cette expérience, les jeunes ont expérimenté les valeurs du vivre-ensemble, de la tolérance et du respect. Ils ont très largement dépassé les préjugés qu’ils avaient initialement sur leurs pairs.

 

Avril 2016, 2e étape de Femmes unies pour l’avenir.

Ce voyage a permis à notre délégation de femmes de s’enrichir les unes des autres, quelle que soit leur origine, leur confession ou leur parcours. Il a donné à ces femmes la motivation de participer à la construction d’un monde plus pacifique.

Ce projet a réuni une délégation de femmes françaises issues de régions différentes, et aux trajectoires diverses : mères au foyer, cheffes d’entreprises, élues, militantes associatives ou politiques, juristes, enseignantes.

De Marrakech à Tanger, pendant 10 jours, elles sont parties à la découverte du quotidien de la femme marocaine, au plus proche des citoyens, et des milieux associatif, économique et politique.

Engagées et courageuses, elles agissent dans des champs parfois très difficiles. Elles bousculent les codes, elles libèrent la parole des opprimé(e)s et des oublié(e)s de la société et accompagnent le développement économique du pays.

Ce séjour a également favorisé des débats très forts avec des philosophes, des artistes, des penseurs, des politologues et des jeunes marocains, soucieux de leur avenir, sur la question du terrorisme et de l’éducation. Un séjour riche, qui ouvre la voie au dialogue pour lutter contre l’obscurantisme et les idées destructrices qui gangrènent nos sociétés.

Un séjour qui montre qu’il n’y a aucune frontière géographique, politique ou confessionnelle pour les femmes qui veulent construire un monde meilleur et une société plus juste.

 

Décembre 2015, Femmes unies pour l’avenir.

Ce projet a été proposé à des femmes en souffrance ayant perdu, pour la plupart, leur conjoint. Proches et protectrices de leurs orphelins, le plus souvent en bas-âge, elles se sont efforcées de leur transmettre une bonne éducation, dans l’espoir qu’ils deviennent des adultes responsables intégrés à la société marocaine. Ce séjour a permis à ces femmes de rencontrer d’autres personnes victimes d’attentats terroristes, et de pouvoir échanger sur leur parcours.

Ces rencontres ont favorisé l’ouverture d’esprit, la découverte d’une culture différente, et la nécessité de se reconstruire une vie épanouie après leur expérience douloureuse. Ces femmes marocaines ont pu découvrir la richesse offerte par la capitale française, ses monuments et ses paysages urbains.

Avril 2015, Projet éducatif autour du vivre-ensemble entre la jeunesse de trois pays : Israël, Palestine, France.

Ce voyage a permis à 17 jeunes français de découvrir Israël et la Palestine et par la même occasion, une histoire et un patrimoine uniques au monde.

Ce territoire est une rencontre entre l’Orient et l’Occident. Berceau d’une histoire riche, la région recèle de mille et une richesses historiques, archéologiques, spirituelles et géographiques. Les prophètes des grands courants monothéistes y ont laissé des traces indélébiles et les vestiges y sont millénaires.

Entre modernité et tradition, entourée par trois mers et le désert, la Terre Sainte fascine par sa multiplicité, mosaïque de paysages et de peuples.

Août 2014, Séjour éducatif au Maroc.

Suite au projet éducatif autour du vivre-ensemble réalisé en mars 2014 avec les étudiants et leurs professeurs du lycée la Koutoubia à Marrakech au Maroc, la présidente et trois membres de l’association IMAD ont été invités en avril 2014 au lycée, afin de réaliser un bilan avec les élèves, et de rencontrer ensuite leurs parents, les membres de l’association des parents d’élèves et leurs professeurs.

Pour remercier les élèves de leur accueil chaleureux, et afin de préserver un lien avec eux, Madame Latifa IBN ZIATEN a proposé aux étudiants réussissant leurs examens de leur offrir un séjour d’une semaine au nord du Maroc pour les vacances estivales. 11 jeunes ont eu la chance de partir dans la station balnéaire de M’DIQ. Pour la majorité d’entre eux, c’est la première fois qu’ils visitaient le nord du Maroc. A travers cette découverte, ils ont pu découvrir les charmes et la diversité culturelle et historique de la région. Une visite guidée menée par un professionnel du tourisme leur a ainsi permis d’acquérir des connaissances sur la ville de Tétouan, son héritage artisanal et ses valeurs traditionnelles.

Le groupe a ainsi pu constater des disparités culturelles entre deux régions différentes du Maroc, où seule la langue arabe rassemble le peuple marocain.

Après s’être recueillis sur la tombe d’Imad, ces étudiants ont terminé leur séjour comblés et reconnaissants.

 

Mars 2014, Projet éducatif de vivre-ensemble avec la jeunesse marocaine en France.

Cet échange entre la jeunesse française et marocaine a constitué une grande réussite pour l’association Imad et ses partenaires. Il a permis l’enrichissement et le partage de savoirs culturels entre les participants. Il a également favorisé la création de relations humaines fortes entre tous les acteurs participants à ce séjour. Le partage d’expériences et de valeurs communes au sein du groupe, qui s’est développé tout au long du séjour, a donné tout son sens au projet.

Cette initiative humaine a donné l’occasion à cette jeunesse de vivre des situations nouvelles à dominante éducative, de sorte d’extraire le jeune de son schéma de vie quotidien et de lui donner la chance de s’ouvrir à l’autre. C’est donc à travers l’interaction entre les participants au projet que se sont développés de nombreux questionnements sur l’autre, son fonctionnement, ses différences, et une prise de conscience réelle de l’importance de la tolérance et du respect.