Biographie de Madame Ibn Ziaten

Latifa Ibn Ziaten est la mère d’Imad Ibn Ziaten, première victime des attentats terroristes commis par Mohamed Merah en mars 2012. Depuis ce drame, elle sillonne la France pour mettre en garde les jeunes contre les dangers de l’intégrisme religieux et promouvoir le vivre ensemble.

Née à Tétouan au Maroc le 1er janvier 1960, elle se marie à l’âge de 17 ans et suit son époux en France afin de s’y installer et d’y fonder un foyer. A son arrivée, Latifa rencontre un univers complètement différent, et cherche à s’adapter à la culture et aux usages sociaux de son nouveau pays. Grâce à de belles rencontres, elle comprend progressivement ce que suppose « la vie en France », et s’intègre petit à petit à la société.

Latifa apprend à écrire et parler la langue française par souci d’intégration et d’autonomie, pour trouver un travail et ne pas être cantonnée à un rôle de mère au foyer. Elle veut s’ouvrir aux autres, apprendre et avancer dans cette nouvelle vie. Mère de 5 enfants, quatre garçons et une fille, elle éduque tous ses enfants de la même manière, sans distinction de sexe, obligeant par exemple les garçons à participer aux tâches ménagères.

Très attachée à l’institution scolaire, Latifa est soucieuse de transmettre la richesse de sa double culture à ses enfants. Elle veut que ces derniers réussissent et qu’ils comprennent la chance – quelle n’a pas eue – de pouvoir suivre des études, se donnant ainsi la possibilité de réaliser leurs rêves.

En assassinant son fils Imad le 11 mars 2012, Mohammed Merah plonge Latifa et sa famille dans le drame. La vie de Latifa s’en trouve bouleversée, après avoir solidement construit sa famille, où chacun avait une place particulière dans son cœur.

Depuis lors, elle refuse de se réfugier derrière sa profonde tristesse et reste debout.

Quotidiennement, à travers l’association IMAD pour la Jeunesse et la Paix, elle tend la main à ceux qui sont l’origine de sa souffrance et œuvre pour que la jeunesse choisisse la paix, la tolérance, et se tienne éloignée des dérives religieuses extrémistes.